Chronique du ciel champenois en cette année 2014

Certains disent que la vie est un long fleuve tranquille ! Je ne peux malheureusement pas vous l’assurer  mais du côté du raisin champenois ce fut globalement le cas cette année. En effet, le raisin a présenté une maturité suffisante et il fut sucré tout en conservant une bonne acidité. Pour comprendre au mieux les raisons de cette vendange réussie, penchons-nous sur le climat régional de cette année 2014.

 

Grappe de raisin bonne à vendanger © 2006 pixelishGrappe de raisin bonne à vendanger 
© 2006 pixelish

 Tout d’abord, l’hiver fut très doux, avec très peu de gelées et surtout qu’une seule gelée forte c’est-à-dire avec une température inférieure à -5°C (-5,3°C le 3 décembre 2013). La douceur n’est pas forcément une bonne chose car les gelées permettent de tuer un certains nombre de parasites. 

Ensuite, le printemps est vite arrivé puisqu’il a fait plus de 18°C entre le 8 et le 14 mars 2014 ce qui a permis aux plants de vigne de commencer leur cycle végétatif.

Le mois d’avril fut également doux et aussi très sec car les deux mois, mars et avril pris ensemble n’ont pas réussi à cumuler 10 litres d’eau au mètre carré ! Cependant, rassurez-vous, les racines des vignes sont longues et le sol est humide en profondeur. Ainsi, à la fin du mois d’avril la végétation avait déjà plus de deux semaines d’avance mais le mois de mai allait se montrer plus frais et humide ce qui a permis de ralentir l’arrivée de la fleur. Effectivement, ce mois s’est montré parfaitement normale en tout point (température, précipitation et ensoleillement) ce qui a permis à la vigne de continuer son petit bout de chemin…


Photo montrant la vigne juste avant la floraison, c’est-à-dire à la fin du moi de mai 2014
© CR J Cassagnes

Juin, premier mois de l’été (en météorologie), fut le plus dangereux de l’année 2014 pour nos petites plantes vertes. Ce mois fut chaud et surtout orageux ce que nous allons voir avec la journée du 9 juin.

Il est 15 heures, il fait 30°C, le ciel est parfaitement bleu et l’ambiance est paisible sur le vignoble de la Côte des Noirs. 16 heures, le ciel se couvre, il fait toujours aussi chaud mais il fait très lourd. 17 heures, le ciel est d’un noir d’encre, le tonnerre gronde, les éclairs sont visibles. L’orage est aux portes de Bouzy. Une première goutte tombe puis quelques secondes plus tard c’est un véritable déluge qui s’abat sur la commune de Bouzy. Jusqu’ici me direz-vous pas grand-chose de dangereux pour la vigne. Cependant la grêle s’est invitée sur notre vignoble, des grêlons de la taille d’une pièce d’un euro ! Heureusement l’averse de grêle n’a pas durée longtemps et l’orage s’est rapidement éloigné au bout de 15 minutes.


Supercellule dans la Marne / Type de grêlons observé à Bouzy le 9 juin 2014
© Xavier DELORME                                                                  

 C’est le moment de voir les dégâts dans le vignoble.  On estime que cet orage a impacté le rendement de la récolte à hauteur de 5 à 10%. Pour anecdote, cet orage était une supercellule en fin de vie (type d’orage le plus destructeur) qui a produit des grêlons géants d’une taille parfois supérieure à 12 centimètres de diamètre dans le Loiret quelques heures auparavant comme sur la photo ci-dessous.


Grêlon géant dans le Loiret, au passage d'une supercellule, le 9 juin 2014
© page Facebook de Robin RICHARD

 Le mois de juin s’est terminé dans le calme tout comme s’est déroulé le mois de juillet. Après, le mois d’août marqua un tournant en cette année 2014. En effet, il fut frais et surtout très humide ce qui provoqua quelques craintes chez les viticulteurs. Par exemple, il a plu l’équivalent de 15 jours de pluie entre le 4 et le 8 août. Par une bonne coïncidence, la masse s’assécha à partir du 25 août et ce jusqu’au début des vendanges le 12 septembre à Bouzy. Ce fait a permis à la pourriture présente sur certaines grappes de raisin de ne pas s’étendre à l’ensemble des parcelles de vignes.

Ainsi, c’est le cumul de tous ces événements météorologiques qui ont fait la qualité et le bon rendement de cette vendange 2014. J’espère que cette chronique a permis d’étayer vos connaissances sur le climat champenois et son incidence sur les propriétés du raisin.

Le 22/12/2014.

De Pierre-Herbert Beaufort

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

logo 

Pour visiter ce site web,
vous devez avoir l’âge légal pour acheter
ou consommer de l’alcool dans votre pays de résidence.